Locomotive diesel SW1 échelle Walthers HO

Le modèle de Walthers a un capot en plastique moulé par injection avec une cabine et un compartiment batterie séparés. L’intérieur de la cabine comprend un pupitre de commande, une boîte de vitesses pour frein à main et une roue de frein. Les sièges et autres détails sont omis pour accueillir la tour à engrenages sur le camion arrière.

Un report du modèle 1993 est constitué par les points de départ de perceuse moulés sur les côtés et le dessus du capot et à l'arrière de la cabine. Il est ainsi plus facile pour les modélisateurs d’ajouter des fers à pince, qui ne sont pas inclus.

La coque est maintenue sur le châssis à l’aide de deux languettes (l’une en dessous du marchepied du boîtier de la batterie, l’autre en dessous du bac à sable du capot). Soyez prudent lorsque vous retirez la cagoule, car la diode électroluminescente et ses fils sont attachés à la coque.

Alors que le phare avant est connecté directement à la carte de circuit imprimé (PC) principale, le phare arrière est intelligemment éclairé via trois cartes de PC. Les fils rouge et noir de la carte PC principale sont reliés à une carte PC étroite avec deux contacts en laiton vissés au châssis. Les contacts touchent les touches sur une deuxième carte de circuit imprimé étroite fixée sous le boîtier de la batterie. La LED et les fils sont attachés à cette dernière carte.

La carte de circuit imprimé principale est fixée au châssis à l’aide de deux vis cruciformes. La prise à huit broches pour un décodeur DCC est située près de l’avant de la carte. L'espace entre la coque et le châssis est limité, il serait donc délicat d'ajouter un haut-parleur. Bien que cela ne soit pas idéal, le meilleur endroit pour un orateur serait dans la cabine.

Le moteur est situé sous la carte principale. Le modèle de 1993 utilisait un arbre universel et un tube en caoutchouc pour transmettre la puissance du moteur aux camions (Walthers offrait un kit universel gratuit pour remplacer le tube en caoutchouc pour un fonctionnement à rayon serré). La nouvelle version utilise des arbres de transmission en plastique et des joints universels à cette fin. Les volants sont situés entre le moteur et le cardan.

Comme sur le modèle SW1 d'origine, les pivots du camion se trouvent au bas des camions. Cela permet d'alimenter toutes les roues tout en laissant de la place pour le moteur et les volants d'inertie.

Le SW1 pèse 9,3 onces. Une grande partie de ce poids provient du châssis en métal moulé. Avec un tirant de 1,6 once, le commutateur est capable de tirer 22 voitures sur une piste droite et horizontale.

Locomotive diesel SW1 échelle Walthers HO
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire