International Hobby Corporation – Page 3

FL,

Merci d'avoir relancé ce fil. Je n'ai pas de mise à jour sur Minitrix.

Il y a eu, je pense, une évolution importante du modèle de chemin de fer à courant continu. Cela semble être très important car c'est un moyen de contourner le DCC afin d'obtenir certains des effets souhaitables du DCC sans le coût. L'effet de cela aidera DC à concurrencer DCC.

Le système auquel je fais référence est la Soundbox de KATO. Il est destiné à être utilisé sur les modèles réduits de chemins de fer contrôlés en courant continu. Ce que cela offre au modélisateur, c'est le son du moteur de locomotive, le klaxon, la cloche, le son de couplage, le son des freins et le son du compresseur d'air. Le but est de donner une expérience sonore "en cabine". En utilisant un seul haut-parleur fixe, grand, le son est bien meilleur que celui fourni par de minuscules haut-parleurs montés à l'intérieur des locomotives. Les sons ont été enregistrés à partir de vrais trains, et sont donc authentiques. Les cartes son interchangeables fournissent des sons spécifiques au prototype. Mon appareil (l'un des premiers, je pense) est livré avec une carte qui fournit des sons EMD 567 non turbo. Les unités fournissent également un effet de momentum.

Pourquoi je pense que cela est important pour le passe-temps est que le fabricant produit également des locomotives DC et DCC. Plutôt que de délaisser le marché DC, ils ont sorti ce produit qui permet aux opérateurs DC de profiter de ces effets. Il est également parfait pour les trains à l'échelle N, car tout cela fonctionne grâce à un appareil situé à l'arrêt. Il fonctionne avec des locomotives neuves et anciennes. Il est bien plus authentique que le MRC Soundstation, car des sons spécifiques de premier moteur sont fournis. Passer d'un EMD à un ALCO? Il suffit de changer de carte son.

Le système utilise la rétroaction EMF pour synchroniser les sons du moteur, au lieu de lier le son directement à la position de l'accélérateur. Il y a aussi un son de "démarrage moteur".

Ce système se connecte entre le bloc d'alimentation / l'accélérateur et le circuit d'alimentation à la piste. Il est assez simple de se connecter.

Peut-être que cela aidera à donner une impulsion au contrôle DC. Il ne nécessite aucune modification du câblage sous la disposition.
Lorsque DCC a été introduit, il a été largement survendu avec des affirmations selon lesquelles "deux fils à la piste peuvent contrôler l'ensemble de votre réseau". Il s'est rapidement avéré être plus sensible à la chute de tension que le courant continu, et a donc nécessité plus de fils d'alimentation. Vous pouvez également exécuter une mise en page DC sur "seulement deux fils", mais pas très bien.
Ensuite, DCC a été promu comme un moyen d'extraire plus de sons de votre locomotive. Je pense que cela résout le problème pour les opérateurs DC.

Le DCC a été promu comme un moyen de contrôler des choses qui pourraient être mieux contrôlées avec un simple circuit CC ou même CA. Pour la vie de moi, je ne peux pas comprendre pourquoi quelqu'un voudrait utiliser un canal DCC et un décodeur pour faire fonctionner une machine de commutation.

Je lis souvent des nouveaux arrivants qui sont déroutés par DCC, ou ne comprennent pas pourquoi ils ne peuvent pas faire fonctionner leurs locomotives DC sur des chemins de fer contrôlés par DCC. Un gars sur un autre forum a placé ses voitures de tourisme éclairées à courant continu sur une disposition DCC et s'est demandé pourquoi toutes ses lumières s'éteignaient.

KATO, bien sûr, fabrique à la fois des locomotives DC et DCC, donc en quelque sorte se fait concurrence avec la Soundbox. Mais je pense qu'ils répondent à un vrai problème dans le hobby, et je suis très heureux qu'ils l'aient fait.

Les

International Hobby Corporation – Page 3
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire